Finitions

En matière d’horlogerie, les finitions sont de la plus haute importance. Pratiquées avec un savoir-faire hors du commun, elles donnent leur véritable valeur ajoutée aux pièces de haute horlogerie. Au-delà de la performance, la valeur d’un mouvement se mesure à la qualité des surfaces, aussi minimes soient-elles. Selon les cas, les composants sont anglés, polis, satinés, bleuis, perlés, ornés de Côtes de Genève, gravés, squelettés, etc. Les boîtes et bracelets sont traités avec le même souci de perfection. Polissage ou satinage sont poussés à l’extrême par des artisans travaillant à la main et traquant les moindres imperfections au microscope. La chute des bracelets est une autre préoccupation de Piaget. Des constructions sophistiquées permettent d’épouser au mieux la forme des divers poignets et leur montage réclame beaucoup de précision. Chaque élément fait l’objet de soins et de contrôles méticuleux. Citons encore les index appliques et les boucles qui, sauf exception, sont en or 18 carats.

Suggestions