Coupe Internationale de St. Regis

 
Marc Ganzi, joueur de l’équipe de polo Piaget, pendant la coupe internationale de St. Regis

Les joueurs de haut niveau de l’équipe américaine de polo de l’horloger suisse de luxe Piaget ont traversé l’océan Atlantique en mai pour affronter l’équipe nationale d’Angleterre lors de la coupe internationale de St. Regis au Club de Polo du parc de Cowdray, « le berceau du polo britannique ».

La rencontre de la coupe de St. Regis du 19 mai entre l’Angleterre et les États-Unis était la première depuis 15 ans à avoir lieu sur le sol britannique. Elle a donné le coup d’envoi de la saison internationale organisée par l’Association de Polo de Hurlingham (HPA), l’organe dirigeant du sport au Royaume-Uni et en Irlande, et soutenue par Audi, le constructeur automobile haut de gamme.

L’équipe américaine, agréée par l’US Polo Association (USPA), était dirigée par Marc Ganzi qui, avec son épouse Melissa, a fondé les équipes Piaget évoluant dans le polo de haut niveau au Club de Polo International de Palm Beach (IPCPB) et dans leur propre club, « Grand Champions ». L’équipe compte parmi ses membres deux joueurs professionnels américains au plus haut niveau de leur discipline, Nic Roldan (capitaine) et Jeff Hall, atteignant tous deux un handicap de 7 buts. Ils jouent régulièrement avec les Ganzi en Floride. L’américain Paul Pieres, handicap de 8 buts, est venu compléter l’équipe des États-Unis qui cumule un handicap de 23 buts.

Les Américains ont affronté une équipe anglaise bien entraînée, dont le handicap atteint 24 buts avec Luke Tomlinson (capitaine) et James Beim, handicap de 7 buts ; Malcolm Borwick, 6 buts et Ollie Cudmore, 4 buts, tous joueurs professionnels. En considérant le niveau du joueur amateur de l’équipe américaine dont le handicap était de 1 but, Ganzi, les Anglais partaient favoris pour la victoire de la coupe de St. Regis.

Au fil de la rencontre, les deux équipes se sont cependant révélées de force égale, aussi bien en termes de joueurs que de poneys. Les États-Unis ont dominé la première moitié du match, ne perdant que d’un demi-but en faveur de l’Angleterre dans une fin de match palpitante.

L’équipe des visiteurs est entrée sur le terrain en affichant déjà un demi-point sur le tableau des scores, qui reflétait la différence de handicap. L’Angleterre a rapidement pris l’avantage lors de la première période de jeu, mais les États-Unis ont riposté, terminant la première période avec un avantage de 2½ à 2.

L’Angleterre est revenue dans la seconde période pour mener 5 à 3½ au coup du gong. Les États-Unis ont mené le jeu pendant la troisième période, en finissant en tête, avec 6½ à 6. C’est l’Angleterre qui a remporté la quatrième période en dominant les visiteurs avec un score de 9 à 7½. Après seulement cinq minutes de jeu durant la cinquième et dernière période, les Américains ont repris l’avantage sur les Anglais, pour le reperdre quasi-instantanément. Puis dans l’ultime minute de jeu, l’Angleterre a commis une faute, offrant aux Américains un penalty de 55 mètres, bloqué par Beim. Au retentissement du gong, la victoire est revenue à l’équipe anglaise avec un score final de 11 à 10½.

Le joueur de l’équipe américaine Piaget, Nic Roldan, auteur de sept des buts marqués par son équipe, a remporté le titre de Joueur le plus utile de la rencontre.

L’HPA et l’USPA sont en pleines négociations pour un éventuel retour en 2013 de la célèbre Coupe Westchester entre l’Angleterre et les États-Unis. Cette coupe, créée en 1886, avait été remportée par l’Angleterre à l’IPCBP lors de sa dernière édition en 2009. L’année prochaine, la Coupe Westchester, l’événement du polo le plus important au monde sur une seule journée, aura lieu à l’Audi International de HPA. Il est probable que les stars de l’équipe américaine de polo soient appelées de nouveau à représenter leur pays.

19.05.12 Sport