Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

"Coupe de l’Amitié" 2012

Piaget Polo, une légende

A la fin des années 70, les codes changent, les frontières du style sont renversées et l’unisexe acquiert un vrai statut.

En 1979, Piaget n’hésite pas à bousculer les conventions de sa profession et impose dans l’horlogerie une nouvelle élégance désinvolte.

La montre Piaget Polo est née. En métal précieux, exclusivement, et souvent sertie de diamants, elle est caractérisée par une intégration parfaite du boîtier et du cadran, et par l’alternance de surfaces polies et satinées.

Elégant, raffiné, technique et précis, ce modèle puise son inspiration et trouve écho dans un sport de prestige qui partage les mêmes valeurs : le polo.

Sous l’impulsion d’Yves Piaget, la marque entame des partenariats historiques et commence à marquer de son empreinte le monde du polo.

La montre Piaget Polo fait son entrée dans la jet-set, lors de la coupe du monde de polo à Palm Beach en 1983, au poignet de la sculpturale Ursula Andress, qui devient la première d’une longue liste de stars et célébrités à incarner le glamour et l’élégance de ce modèle.

La ligne Piaget Polo traverse les années et reste intemporelle tout en s’adaptant à son temps. Redessinée en 2001 elle adopte un volume généreux et un galbe sensuel.
Plus tard, elle se dotera d’un chronographe et pour son 30ème  anniversaire d’un nouveau modèle en titane, la Piaget Polo FortyFive.

Montre Piaget Polo FortyFive

Piaget et le polo, une passion commune

La marque d'horlogerie Piaget a été pionnière dans le sponsoring du sport d’élite sous l’impulsion de M. Yves G. Piaget, en associant son nom à l’univers du polo dès le début des années 80. Attachée à promouvoir ce sport extrême, dans lequel elle retrouve ses propres valeurs – l’audace, l’exigence, la précision – elle a été liée au rayonnement du polo à Palm Beach, dès ses débuts, en soutenant la World Cup et y sponsorise aujourd’hui la célèbre USPA Gold Cup à laquelle elle a donné son nom.

Elle est également présente depuis plusieurs années à Palermo (Buenos Aires), véritable mecque du polo où ce sport d’élite se dispute à son plus haut niveau mondial. Piaget est en effet associé à Pilará, un luxueux complexe sportif et immobilier argentin, dans le soutien à une des quelques équipes sélectionnées pour la prestigieuse Triple Crown.

Les fameuses Queen’s Cup et Gold Cup, disputées en Grande-Bretagne, ne pouvaient manquer dans l’agenda de Piaget qui y sponsorise une équipe depuis 2011, ni d’ailleurs le Piaget Polo FortyFive Beijing Polo Open auquel l’horloger suisse associe son nom depuis 2010, poursuivant ainsi sa mission de promotion du polo jusqu’en Chine.

Un nouveau chapitre de l'histoire du polo en Suisse

Aujourd’hui, l'horloger et joailler suisse Piaget affirme localement son soutien au monde du polo en se dotant d’une équipe dans son pays d’origine emmenée par le capitaine Gilles Leraillé.

Parallèlement à une carrière dans le monde de la finance, celui-ci se passionne depuis longtemps pour l’équitation, ce qui l’a amené à découvrir il y a une dizaine d’années l’univers du polo aussi bien en Argentine qu’en Suisse, où il a joué au sein des plus grands clubs.

Remportant le ‘’Trophée Low Goal’’ de Veytay en 2010 avec sa propre équipe « Eureka Polo Team », il est également capitaine de l’équipe suisse engagée chaque année depuis 2008 dans l’ « Heritage Cup » qui se joue au sein de la prestigieuse académie militaire de Sandhurst près de Londres.

L’équipe suisse a remporté le titre en 2009 et s’est placée 3ème en 2010 sous un co-patronage avec Markus Gräff, Président du Polo Park Zurich.

Gilles Leraillé, capitaine de l'équipe suisse Piaget Polo

Piaget est très heureux d’être associé à l’équipe de Gilles Léraillé, qui s’est déjà illustrée en juin au "Medium Goal Trophée" au Polo Park du Zürich. Le 23 Septembre, l’équipe Piaget a remporté la "Coupe de l’Amitié 2012" au Polo Club de Veytay. Le tournoi opposait pendant deux jours les équipes de Veytay, O’Brothers et Piaget. L’équipe Piaget était composée pour ce tournoi des joueurs : Gilles Léraillé, capitaine, handicap -1, Martin Luginbühl, handicap 2, Carlos Sprüngli, handicap 0 et Audrey Kohli, handicap -2.

23.09.12 Sport
Facebook Twitter Google Pinterest

(default title)